Veut-on vraiment résoudre la crise du logement en France ?

La première erreur, celle qui consiste à faire de ce temps et de cet espace homogènes des propriétés des choses, conduit aux insurmontables difficultés du dogmatisme métaphysique, — méca­nisme ou dynamisme, — le dynamisme érigeant en autant d’absolus les coupes successives que nous pratiquons le long de l’univers qui s’écoule et s’efforçant vainement alors de les relier entre elles par une espèce de déduction quali­tative, le mécanisme s’attachant plutôt, dans l’une quelconque des coupes, aux divisions pratiquées dans le sens de la largeur, c’est-à-dire aux différences instantanées de grandeurCes entreprises vont devoir changer de management afin de fournir cette expérience client fantastique dans le monde numérique.Un grand nombre d’états psychologiques sont accompagnés, en effet, de contrac­tions musculaires et de sensations périphériques.Pourquoi et comment, on ne sait pas.Alors que se tiendra à Bali, du 3 au 6 décembre, la neuvième conférence ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le Cepii s’interroge sur l’avenir du commerce mondial, dans sa Lettre n°338 – « L’OMC en quête d’un avenir ».Au sujet desquelles nous n’avons pas à entrer dans des explications de détail, qui sont du ressort de l’anatomiste et du physiologiste, plutôt que du logicien et du métaphysicien.Derrière les termes techniques, se cache la promesse faite aux investisseurs d’une valeur de remboursement constante, offrant ainsi l’apparence d’un dépôt bancaire classique, alors même que la valeur des actifs détenus par ces fonds évolue au grès des marchés.Il est impossible de confronter au grand passé de la philosophie des autres pays, la pensée philosophique d’un pays qui n’a égalé dans ses plus hautes productions la culture occidentale que dans le seconde moitié du XIXe siècle.Désormais, ils croiraient en lui comme en tous les autres.Nous commençons à entrevoir ici quelques-unes des grosses difficultés de détail que le problème du comique soulève.Dès lors qu’il y a conflit entre les intérêts des salariés et des employeurs (ce qui est généralement le cas quand il s’agit de partager les bénéfices) les représentants se retrouvent face au risque de « déplaire » à leur employeur.Pour les plus optimistes qui croient que l’Europe progresse à travers ses crises, le moins que l’on puisse dire, est que le bilan de cette crise paraît bien mince.Dix fois j’ai dû poser la question la semaine dernière, face aux résultats des grands groupes enfin solides, aux perspectives enfin durables : avez-vous le sentiment d’avoir effacé la crise ?arnaud berreby aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand on sort de chez soi on s’enquiert de la route, quand on entre dans une région on s’enquiert des coutumes ».Aujourd’hui soutenue par l’Etat, le Conseil Général – dont le président fait du maintien de la Défense comme locomotive économique de la Métropole une priorité – le président de la CCI des Hauts-de-Seine et de l’association des utilisateurs de la Défense (AUDE), Jean-Yves Durance, mais aussi par les établissements de recherche et formation et les grandes entreprises qui font le dynamisme et la réputation du quartier, cette démarche a permis de constater un intérêt commun pour un modèle de fonctionnement plus collaboratif du quartier d’affaires.Seulement, toutes ces distractions se rattachent à une cause connue et positive.Mais il faut donner la priorité au réveil de notre système politique, qui est devenu le point faible de notre vie nationale.

Share This: