Valeur ajoutée ou actionnariat salarié ?

Lors donc qu’on demande si une action future pourrait être prévue, on identifie inconsciemment le temps dont il est question dans les sciences exactes, et qui se réduit à un nombre, avec la durée réelle, dont l’apparente quantité est véritablement une qualité, et qu’on ne saurait raccourcir d’un instant sans modifier la nature des faits qui la remplissent.Tantôt il l’invertit, et cette inversion, poussée jusqu’au bout, mènerait à l’extension, à la détermination réciproque nécessaire des éléments extériorisés les uns par rapport aux autres, enfin au mécanisme géométrique.J’interroge le physiologiste et le psychologue sur la destination des uns et des autres.Cet objet, qui échappe toujours quand on croit le tenir, roule alors à travers la pièce en ramassant sur sa route des incidents de plus en plus graves, de plus en plus inattendus.Son principe est qu’ « il faut le même pour obtenir le même ».Ce retour n’est évidemment pas certain ; l’avenir de l’humanité reste indéterminé, parce qu’il dépend d’elle.Mais là n’est pas encore la difficulté principale.Qu’on réfléchisse ainsi à la « liberté », à l’« égalité », au « respect du droit », on verra qu’il n’y a pas une simple différence de degré, mais une différence radicale de nature, entre les deux idées de justice que nous avons distinguées, l’une close, l’autre ouverte.Ainsi, ceux-là étaient bien plus SAGES qui, connaissant combien les hommes sont naturellement éloignés de la vérité, faisaient consister toute la sagesse à la leur dire.En France, il suffit d’un weekend pour qu’un Premier Ministre, au bout de 18 mois de gouvernement, annonce « une mise à plat de notre système fiscal » Sur ce point, où sont les amateurs et où sont les professionnels ? (il existe un contre-exemple en Allemagne, la sortie du nucléaire)

Une professionnalisation de notre fonction gouvernementale devrait inclure les dispositions suivantes :

… avant de composer le gouvernement, passer le temps nécessaire (plusieurs semaines ?) à expliciter le programme de gouvernement pour la première année, étant rappelé que le programme électoral n’est jamaisComme le dit Jean-Thomas Trojani , « Nous ne craignons pas la concurrence d’autres centres financiers.

Share This: