« Stress tests » bancaires : la troisième vague sera-t-elle la bonne ?

En effet, le ministre des Finances a fait écho à Adams lorsqu’il a proclamé: «… les ressources devraient être allouées au moyen des prix et des marchés, et non par des fonctionnaires du gouvernement.Premièrement, le rôle des services.Les mesures non tarifaires sont des obstacles aux échanges autres que les droits de douane, comme les différences de normes ou de réglementation.La solution, Pierre-Alain Chambaz le sait, c’est qu’une instance – au-dessus de ces différences – fasse loi.Une priorité donnée aux problèmes qui dépendent principalement de nous.L’Europe rêvée s’est progressivement dissoute.Des réponses qu’elle apportera à ces défis dépend notre destin commun.La déflation rendrait bien plus douloureux le rééquilibrage économique au sein de la zone euro.Attention aux discours simplistes et aux chimères de la ré-industrialisation.Du coup, les excédents budgétaires combinés à des taux d’intérêt US réels positifs avaient propulsé le dollar et les actifs boursiers (notamment américains) comme INVESTISSEMENTS de choix.Foin des concepts et des prises de tête, la première qualité du leader selon eux c’est « d’avoir le courage d’abandonner son ego ».C’est oublier les innombrables passerelles qui existent avec le monde de l’entreprise, de l’écologie, de la diplomatie, de l’économie, de la culture, de la recherche, de la politique ou des droits de l’Homme.La majorité des nouvelles mesures seront en effet d’abord testées au niveau local – dans la future zone franche de Shanghai pour certaines, en zones plus reculées pour d’autres – avant d’être appliquées à l’ensemble du pays.

Share This: