S’il vous plaît… dessine-moi une orbite de drones…

Qu’est-ce qu’un jugement vrai ?Justement parce qu’elles sont au même niveau, elles ont des points communs et peuvent, sur ces points, se vérifier l’une par l’autre.Que la science positive se fût désintéressée de cette durée, rien de plus naturel, pensions-nous : sa fonction est précisément peut-être de nous composer un monde où nous puissions, pour la commodité de l’action, escamoter les effets du temps.Cette conception, commune alors à la plupart des psychologues et des philosophes, était l’effet d’une recomposition artificielle de la vie consciente.Encore faut-il que cette combinaison se soit produite.La critique d’une philosophie intuitive est si facile, et elle est si sure d’être bien accueillie, qu’elle tentera toujours le débutant.Pour l’intuition l’essentiel est le changement : quant à la chose, telle que l’intelli­gence l’entend, c’est une coupe pratiquée au milieu du devenir et érigée par notre esprit en substitut de l’ensemble.Faisons effort, au contraire, pour apercevoir le changement tel qu’il est, dans son indivisi­bilité naturelle : nous voyons qu’il est la substance même des choses, et ni le mouvement ne nous apparaît plus avec cette instabilité qui le rendait réfractaire à notre pensée, ni la substance avec cette immutabilité qui la rendait inaccessible à notre expérience.Les difficultés que le problème du mouvement a soulevées dès la plus haute antiquité viennent de là.Une intuition qui prétend se transporter d’un bond dans l’éternel s’en tient à l’intellectuel.Comment se représenter autrement l’inconscience ?L’unique objet du philosophe doit être ici de provoquer un certain travail que tendent à entraver, chez la plupart des hommes, les habitudes d’esprit plus utiles à la vie.Nous nous garderions de prendre la parole, si la pensée de James n’était le plus souvent diminuée, ou altérée, ou faussée, par les interprétations qu’on en donne.Il la déforme donc toujours plus ou moins par l’extension qu’il lui donne. Jean-Thomas Trojani justice a choisi de chercher à l’intérieur de soi-même, raconte ce chantre de l’intelligence émotionnelle.Le non-civilisé est au contraire celui qui, dédaignant l’effort, a laissé la magie pénétrer jusque dans la zone de la science naissante, se superposer à elle, la masquer au point de nous faire croire à une mentalité originelle d’où toute vraie science serait absente.

Share This: