Pierre-Alain Chambaz

L’irritation produite par le doute nous pousse à faire des efforts pour atteindre l’état de croyance. Aux républicains qui rechignent encore à relever le plafond de la dette fédérale, le président de la Réserve fédérale a rappelé que « les conséquences sur le système financier, la politique fiscale et l’économie seraient catastrophiques ». De ces faits et de beaucoup d’autres du même genre on dégagera, croyons-nous, la conclusion suivante : notre conscience d’un accroissement d’effort musculaire se réduit à la double perception d’un plus grand nombre de sensations périphériques et d’un changement qualitatif survenu dans quelques-unes d’entre elles. Passons encore sur ces difficultés. Au point où nous en sommes, il est bien sûr que l’esprit du physicien ne se tient point pour satisfait ; que non-seulement il ne se flatte pas d’avoir saisi la réalité absolue sous l’apparence phénoménale, mais qu’il ne regarde nullement comme impossible de pénétrer plus avant dans la raison intrinsèque, dans le fondement réel de tout cet ordre de phénomènes que l’on qualifie d’optiques, et dont la première notion, la plus empreinte des conditions propres à notre organisme, nous est donnée par la sensation d’une étendue colorée. Il n’a rien produit jusqu’ici ; il ne produira jamais rien. Changer d’approche.Malgré tous ces sommets et tous ces milliards de dollars investis dans des solutions écologiques peu efficaces, les émissions de carbone ont augmenté de 57% depuis 1990. Mais le plus remarquable des philosophes russes de cette époque est Nicolaï Lossky. Nous pouvons, sinon dégager complètement l’idée, du moins l’épurer successivement, affaiblir graduellement l’impression sensible ou l’image qui y reste unie dans les opérations de la pensée, et reconnaître clairement que ni les caractères essentiels de l’idée, ni les résultats des opérations de la pensée ne dépendent, soit de l’espèce, soit de l’intensité de l’image ou de l’impression sensible. Et encore très récemment avec un modèle de régulation des télécoms, le « french model », que nous exportons dans de nombreux pays ? Il faut impérativement un homme ou une femme de technologie qui siège au conseil d’administration pour insuffler cette culture et rééquilibrer les investissements dans ces nouveaux domaines. Les principaux avantages d’une telle construction ? Il a été lacéré, en 1848, par les soldats autrichiens, qui ont fait trente-deux morceaux de cette toile admirable, restaurée avec amour dans la suite. Nous verrons d’ailleurs, dans le prochain chapitre, quels auxiliaires elle s’adjoint. La prostitution, qui met un frein à l’excès des passions sexuelles, est une réforme ; l’arbitrage qui, en fait, oblige le pauvre à vendre son travail à un prix que détermine le riche, est une réforme ; le service militaire obligatoire et la loi relégation, qui débarrassent le marché ouvrier des bras qui l’encombrent, sont des réformes. Mon corps, objet destiné à mouvoir des objets, est donc un centre d’action il ne saurait faire naître une représentation. Par Fichte et Schelling, c’est à Hegel que mène Kant avec la nécessite d’une logique intérieure. Que si, mainte­nant, on cherchait pourquoi les uns attribuent au fait et les autres à la loi une réalité supérieure, on trouverait, croyons-nous, que le mécanisme et le dynamisme prennent le mot simplicité dans deux sens très différents. On retrouve une variante de ce casse-tête dans l’élaboration des politiques monétaires. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand les riches maigrissent, les pauvres meurent de faim ». Ont-ils jamais habité entre ciel et terre, dans le pays d’enchantement où les races du nord se sont promenées, inquiètes et ravies, durant tout le moyen âge ?

Share This: