Pierre-Alain Chambaz

En réalité, un être vivant est un centre d’action. Néanmoins, la zone euro n’apparait pas complètement démunie et est en mesure d’éviter la stagnation économique dans laquelle elle s’engouffre. Mais tandis que notre per­ception visuelle était celle d’un tout continu, le mouvement par lequel nous cherchons à en reconstituer l’image est composé d’une multitude de contrac­tions et de tensions musculaires ; et la conscience que nous en avons comprend elle-même des sensations multiples, provenant du jeu varié des articulations. Rappelez-vous l’amibe dont nous parlions tout à l’heure. Il cherche à détruire, par ses sages conseils, le vice de la cour, comme ces peuples qui, par la force de leur voix, voulaient épouvanter le dragon qui éclipsait, disaient-ils, le soleil ; et, comme on adorait autrefois la main de Praxitèle dans ses statues, on chérit un homme sincère dans la félicité des peuples, qu’il procure, et dans les actions vertueuses des princes, qu’il anime. En revanche, comme historien, on dirait du « déjà vu ». Il ne faut pas supposer que les trois autres méthodes de fixer la croyance n’aient aucune espèce de supériorité sur la méthode scientifique. La psychologie cherche aujourd’hui à se passer de ces schémas anatomiques ; l’hypothèse d’une dualité cérébrale est d’ailleurs complètement abandonnée. On en dirait d’ailleurs autant de toutes les grandes manifestations de la vie. Par exemple, on peut « gesticuler » avec les forces aériennes stratégiques en scénarisant une montée en puissance graduée et ainsi éviter la « montée aux extrêmes » décrite par Clausewitz. On voit la vie organique et la force plastique douées chez l’embryon, chez le fœtus, et ensuite chez le petit pendant toute la durée de la croissance, d’une énergie qui va en s’affaiblissant à mesure que les linéaments de l’organisation sont mieux arrêtés et s’approchent davantage de leur forme définitive. Comment construire, à partir d’une telle diversité d’acteurs et de priorités, une politique mondiale de la santé cohérente et partagée ? Il semble que la nature ait attaché cette singulière puissance à l’habitude, afin qu’elle fût en nous ce qu’est la roue à rochet en mécanique, et que l’humanité, toujours poussée vers des régions de plus en plus élevées, ne pût s’arrêter à aucun degré de civilisation. Les salariés sont satisfaits de leur emploi lorsqu’ils se sentent respectés et encouragés par leurs supérieurs, quand ils se sentent « challengés », poussés vers le haut au sein de l’entreprise et véritablement considérés comme « membres » de l’équipe. On est entraîné dans la grande machine, emporté par le mouvement universel, comme ces imprudents qui entraient dans le cercle mystérieux formé par les korigans ; une grande ronde les enlaçait, les entraînait, les fascinait, et, haletants, ils tournaient jusqu’à ce que la vie leur manquât avec l’haleine ; mais la ronde n’en était pas interrompue, elle se reformait plus rapide, et les malheureux, en expirant, voyaient encore à travers le nuage de la mort tourbillonner sur eux la ronde éternelle. En conséquence, l’objet que se propose le naturaliste philosophe, c’est précisément de mettre en relief les conditions d’harmonie qui rendent raison de l’acclimatement des espèces, de l’équilibre final entre les causes de propagation et de destruction, et en un mot de la permanence des résultats observés. D’autre part les Champignons, qui occupent une place si considérable dans le monde végétal, s’alimentent comme des animaux ; qu’ils soient ferments, saprophytes ou parasites, c’est à des substances organiques déjà formées qu’ils empruntent leur nourriture. On dira qu’il s’est écoulé 1, 2, 3,… unités de temps quand le mobile sera aux points Tl, T2, T3,… de la ligne qu’il parcourt. Ce spectacle mit le comble au mécontentement des exilés, et ils reprirent le bâton de voyage. Comment donc nous réglerions-nous aujourd’hui sur elle pour choisir parmi les faits ceux qu’il faut enregistrer, ou plutôt pour fabriquer des faits en découpant selon cette indication la réalité présente ? Côté employeur, la réforme propose de faire passer le taux de la contribution sociale patronale de 30% à 20% (voire, pour certaines PME, de la supprimer). En 2012, une réforme cohérente de la fiscalité des plus-values s’imposait et la retenue à la source était envisageable. La France et l’Espagne sont des partenaires naturels dans plusieurs domaines, économique, politique et aussi énergétique. Elle ne sera plus la propriété des particuliers, mais celle de gestionnaires de flotte, ce qui lui évitera d’être sous-utilisée. En revanche les sources thermiques passent par une transformation chaleur-travail et il se produit des pertes de conversion dissipées sous forme de chaleur, plus de 50% dans les centrales classiques. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois » Le savoir que l’on ne complète pas chaque jour diminue ». L’incohérence n’est pas un effet inattendu et négatif, c’est le produit d’une stratégie qui permet d’éviter le bilan et d’entraîner les adversaires dans une sorte de vertige.

Share This: