Pierre-Alain Chambaz

Nous définissons d’ordinaire le vrai par sa conformité à ce qui existe déjà ; James le définit par sa relation à ce qui n’existe pas encore. Par là s’explique l’infériorité frappante du point de vue intuitif dans la controverse philosophique. Après des critiques que notre franchise et notre estime pour le talent de M. Mais c’est bien partout, à Milan comme à Messine, comme à Gênes, la même inspiration réaliste. La consommation des ménages est ferme. Et comme France Télécom a dû faire face à l’arrivée tonitruante d’un Free dans son secteur, les banques doivent se préparer à l’émergence de BANQUES EN LIGNE ou mobiles de nouvelle génération en adaptant leur modèle économique. La douleur, qui est au contraire la conscience d’une diminution de force, accompagne la destruction totale ou partielle de l’habitude qui n’est que de la force accumulée. Ici l’influence de la morale sur l’industrie est manifeste. On sait, par exemple que 60% des patients ne prennent pas correctement leurs traitements faute d’un accompagnement suffisant et que le coût évitable des complications dues cette mauvaise observance s’élève en France à 9 milliards d’euros ! En Italie, Berlusconi démis de ses fonctions par l’insistance des marchés. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois  » On mesure une tour à son ombre et les grands hommes au nombre de leurs détracteurs ». Une fois que la marque de luxe citée a cerné les principales menaces pesant sur elle en matière de contrefaçon, une action ciblée et déterminée s’est avérée la meilleure stratégie. Elle a du mal à accepter l’étrange qui est au coeur même de la postmodernité naissante. Ainsi nous concevons nécessairement que la distance d’un corps mobile à un corps en repos, ou celle de deux corps mobiles, ne peuvent varier qu’en passant par tous les états intermédiaires de grandeur, en nombre illimité ou infini ; et il en est de même du temps qui s’écoule pendant le passage des corps d’un lieu à l’autre. Par exemple, doivent-elles continuer à développer elles-mêmes des logiciels, à gérer elles-mêmes leurs applications ou leur back-office, alors que l’informatique n’est absolument pas leur cœur de métier ? On hésiterait à l’admettre, s’il ne s’agissait que des médiocres habitants du coin d’univers qui s’appelle la Terre. Si la vie n’était qu’une manifestation supérieure des forces mécaniques, physiques ou chimiques de la nature, il faudrait trouver dans le règne inorganique au moins les premiers rudiments de l’habitude, ou bien il faudrait expliquer comment un phénomène, une loi, un élément aussi considérable peut apparaître tout à coup à ce degré de l’échelle des êtres, sans avoir sa raison ni dans les degrés inférieurs, ni dans quelque nature toute spéciale des êtres vivants. De ce point de vue, le communiqué de Paris Europlace « prenant acte de la fusion est assez symptomatique : on y parlait beaucoup technique et gouvernance et peu des émetteurs et de l’innovation financière… Elles peuvent se souvenir de l’exemple d’Henry Ford, l’homme qui a sonné le début de l’ère industrielle dans l’AUTOMOBILE, au début des années 20, avec la notion de partage des tâches. Mais ayant appris dès le collége qu’on ne sauroit rien imaginer de si étranger et si peu croyable, qu’il n’ait été dit par quelqu’un des philosophes ; et depuis, en voyageant, ayant reconnu que tous ceux qui ont des sentiments fort contraires aux nôtres ne sont pas pour cela barbares ni sauvages, mais que plusieurs usent autant ou plus que nous de raison ; et ayant considéré combien un même homme, avec son même esprit, étant nourri dès son enfance entre des Français ou des Allemands, devient différent de ce qu’il seroit s’il avoit toujours vécu entre des Chinois ou des cannibales, et comment, Car cette utilité peut être, en très-grande partie, le résultat de l’action gratuite de la nature, auquel cas le service humain, le service onéreux et rémunérable, est de peu de valeur.

Share This: