L’Europe, in varietate concordia

Ne prétendons pas les libérer en les asservissant.Le bruit des querelles est supprimé, mais le malaise, l’argument, le reproche ne sont-ils pas vivants au fond de chacun ?Les cellules seront les pièces de la machine, l’organisme en sera l’assemblage.Mesures réformistes…Quand nous écoutons une mélodie, nous avons la plus pure impression de succession que nous puis­sions avoir — une impression aussi éloignée que possible de celle de la simultanéité — et pourtant c’est la continuité même de la mélodie et l’impossibilité de la décomposer qui font sur nous cette impression.Et publie « Le manuel de résistance aux stéréotypes sexistes dans l’entreprise ».C’est l’augmentation très sensible aux États-Unis du nombre de magasins et d’enseignes où l’on met en avant le personnel et leurs compétences individuelles.Sortir rapidement de l’ambiguïtéLes intentions n’ont jamais fait une politique.Le contexte de crise aux Etats-Unis qui a engendré cette tendance est similaire à la situation économique et sociale actuelle en France.A titre personnel, nous sommes tous devenus plus individualistes, sans en voir toutes les implications.Nous tendons à nous éparpiller en AB à mesure que nous nous détachons davantage de notre état sensoriel et moteur pour vivre de la vie du rêve ; nous tendons à nous concentrer en S à mesure que nous nous attachons plus fermement à la réalité présente, répondant par des réactions motrices à des excitations sensorielles.On va compliquer la seule mesure qui était simple, a revendiqué Christian Navlet.L’article finit toutefois par ces mots démens : « Après la mort de l’ouvrier, ses parens seront remis en liberté.Il se pose à nous sous une forme aiguë, parce que nous distinguons profondément la matière de l’esprit.Forts de leurs uniques expériences, ils ne se résignent pas au déclin de leur pays d’origine, et c’est en vivant pleinement leur double appartenance ou double culture qu’ils souhaitent un réveil français, en dehors des débats purement politiques et partisans auxquels ils ont souvent tourné le dos.Mais il est entendu que je ne puis en rester là.

Share This: