Les nouveaux émergents

Le feuilleton sur les nouvelles réglementations dérivés OTC a connu un nouvel épisode jeudi 11 juillet dernier.On peut donc dire que les deux premières flèches, c’est -à-dire la politique monétaire expansionniste et la politique de relance budgétaire, commencent à porter leurs fruits.Les premières sont discontinues et ne peuvent se déduire les unes des autres ; les seconds au contraire se prêtent au calcul.On peut l’admirer !Ces adeptes de l’école autrichienne vivent dans un monde pré-copernicien, celui où l’on était encore persuadé que la Terre était plate !Autrefois, le personnel surnuméraire était aussi gardé parce que les entreprises anticipaient la reprise.Les résultats d’analyse de ces données contribuent à créer une « base de données de la fraude » collective pour l’ensemble du secteur des services financiers, qui élabore de nouveaux modèles analytiques. Inutile donc de lui adjoindre ces corollaires de la performance et de la réussite qui collent à nos sociétés comme le sparadrap au doigt de Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux.Nous appelons vos lecteurs à faire de même : entrepreneurs, investisseurs, conseillers et tous ceux qui se soucient de renforcer la croissance européenne dans le cadre d’un marché entreprenant du XXIe siècle.En cas de blocage, ces entités passent ainsi parfois d’une activité stratégique de « patent pool » à des pratiques plus agressives de « Patent Trolls ».C’est une manœuvre de contournement, d’ailleurs malheureuse pour les finances publiques.En clair, c’est la fameuse jurisprudence chypriote qui va s’appliquer.Quelle est l’erreur capitale de l’associationnisme ?

Share This: