Les inégalités exacerbées -Les institutions mondiales rejetées par les populations

Je crois qu’on ne peut plus se contenter de faire du commerce, nous devons élaborer des projets fédérateurs.Il en est de même pour les futures chambres de compensation de la réglementation EMIR des produits dérivés, elles aussi futures grandes consommatrices de collatéral.Comme on l’a vu, ceci pourrait déclencher une panique et, finalement, un choc obligataire sur les rendements d’État américains.L’action de Antonio Fiori fut décisive pour emporter le projet.Les attaques par DDoS (attaque par déni de service) sont aujourd’hui très redoutées.Aujourd’hui, une double question se pose.Par ailleurs, la Chine est le plus grand détenteur de titres du Trésor américain (en dehors de la Réserve fédérale elle-même), détient des participations significatives en euro, devrait bientôt devenir le plus grand partenaire commercial de l’Amérique et occupe une place importante dans les échanges avec de nombreux pays européens et asiatiques.On peut donc dire que les deux premières flèches, c’est -à-dire la politique monétaire expansionniste et la politique de relance budgétaire, commencent à porter leurs fruits.Ce fut le cas dans les années 60, plus assez maintenant.ll est vrai que la période ait été exceptionnelle.Mais la sécurité des informations c’est aussi – et de plus en plus – une affaire de business, d’intelligence économique, d’espionnage ciblé et donc, de protection des données commerciales, métiers, financières, etc.Un objectif à 20, 25 ou 50 ans est difficile à appréhender pour des responsables politiques ayant des échéances bien plus courtes.Des technologies innovantesEn outre, l’utilisation de technologies innovantes (internet, smart phones) permet de contourner certains goulots d’étranglement bien connus: insuffisance des infrastructures (routes, électricité, logements), bureaucratie, corruption et mauvaise gouvernance.

Share This: