Les fausses certitudes du projet de régulation de l’électricité

Laissons donc place à la diplomatie du droit, par le droit et pour le droit !Ainsi, dans le cas d’un marché de l’emploi efficient, le budget des trois fonctions publiques augmenterait pour refléter l’accroissement du risque associé au nouveau contrat privé proposé par le secteur public.En sorte que la recherche de compétitivité par chacun, passait par un développement de la productivité physique du travail, laquelle découlait d’investissements massifs de modernisation et d’innovation.Autrement dit, décider d’une formation pour l’un ou plusieurs de ses salariés doit coûter à l’entreprise pour s’assurer qu’elle y voit une réelle utilité, et non qu’il s’agit d’une obligation ou d’un droit de tirage déjà financé.Il est vain d’espérer que le système s’améliorera grâce aux seuls durcissements de la loi de financement de la sécurité sociale.Publié en 1943, le livre est une charge contre la religion, en particulier le catholicisme, contre la propagande politique – il dénonce autant les bolcheviks que les nazis qu’il taxe de « malades mentaux » – et contre certaines croyances à l’égard des femmes, des nations, de la race ou de la maladie mentale.Les extrémistes budgétaires du Tea Party ne plient pas.Il serait plus approprié d’évoquer ces épisodes sous la forme d’épidémies spéculatives.Comme nous l’avons fait à travers la présidence française de l’Union Européenne en 2008, par ce que l’on a appelé le « 3 fois 20 » (-20% de GES, -20% de consommation énergétique et +20% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020), nous devons maintenant engager notre continent en 2030 sur un objectif de réduction du gaz à effet de serre (GES) de 50% afin d’aboutir à une trajectoire de réduction complète en 2050.Aujourd’hui, les entreprises comme Amazon ont une longueur d’avance significative, largement sous-estimée par ses compétiteurs plus traditionnels.L’importance des « niches fiscales » en matière d’impôt sur les sociétés ne doit pas être exagérée.Il ne faut pas oublier que les métiers de l’habillement ou de l’alimentation sont des métiers en activité le dimanche… depuis le Moyen-Age Il faut bien mesurer le sens de cette réalité historique pour bien comprendre les enjeux du travail dominical. Même dans ce cadre, comme l’exprime avec justesse le rapport de Antonio Fiori « l’influence sur les règles et normes internationales, c’est-à-dire sur les règles du jeu économique, est une composante essentielle quoique peu visible de la compétitivité des entreprises et des États.

Share This: