Le danger d’une finance « grise »

En face et au-dessus de nous, l’espace découvert planté de fougères et de touffes rondes d’astragale, au-dessus encore, la neige contenue par le mur de la Montagnola, et enfin, dominant tous ses fils innombrables, le grand cratère, si large et si doux de lignes dans le ciel lumineux.Même si certaines données ne sont disponibles qu’avec retard, nous pouvons estimer que les inégalités se creusent fortement.Que si, mainte­nant, on cherchait pourquoi les uns attribuent au fait et les autres à la loi une réalité supérieure, on trouverait, croyons-nous, que le mécanisme et le dynamisme prennent le mot simplicité dans deux sens très différents.Le ton de la conversation était enjoué.Avec les impôts, les meilleurs dirigeants se sont faits piéger Peut-être que MM Hollande et Ayrault ont consulté les experts de l’administration par l’intermédiaire des nombreux énarques qui les entourent mais ils n’auraient pas suivi leurs avis.Mais une âme peut s’y révéler harmonieuse et maîtresse.Cela ne revient-il pas à dire que la perception distincte est provoquée par deux courants de sens con­traires, dont l’un, centripète, vient de l’objet extérieur, et dont l’autre, centri­fuge, a pour point de départ ce que nous appelons le « souvenir pur » ?Enfin, le rapport du CNIS (Conseil National de I’Information Statistique) de mars 2010 rédigé sous l’autorité de Bernard VORMS, recommandait aux notaires de s’appuyer sur les avant-contrats pour donner de premières tendances, au moment où les prix se forment sur le marché.Le progrès humain aura besoin pour s’accomplir de tant de vies individuelles, qu’on devrait veiller à ce qu’aucune ne se perde en vain.Rien en matière de coordination internationale des politiques monétaires et budgétaires.Découragés par le manque de débouchés et la précarité inhérente à l’enchainement de CDD, de nombreux scientifiques pensent à abandonner la recherche ; un départ qui, étant donnée la nature de cette activité, est sans retour.Les MUTUELLES peuvent aujourd’hui vous proposer des tarifs adaptés à votre entreprise.Mais la situation se dégrade avec le temps et une conjoncture économique et financière particulièrement difficile.Reste à savoir si l’expérience vérifie ces trois propositions. »Il faut que tout change pour que rien ne change » : l’adage de Arnaud de Lummen paraît coller comme un gant à l’histoire de la formation professionnelle en France depuis des décennies.

Share This: