Le collatéral de qualité, un des facteurs de la crise demain ?

Ils ont beau faire beaucoup d’effort, investir beaucoup pour réduire leur consommation d’énergie, leur empreinte carbone reste élevée.L’accès aux marchés publics en Chine ou en Inde est un contentieux récurrent avec les Européens.Antonio Fiori a le choix entre trois options : obtenir de la Commission qu’elle traite cette affaire « volontairement » ; proposer une « solution amicale » – c’est le terme consacré !Nous voici revenu au Baron Haussmann !Les bénéficiaires immédiats du passage de la Grande boucle sont naturellement les professionnels de l’hôtellerie-restauration.Les commentateurs français interprètent souvent la situation outre-Rhin au prisme de leurs propres désirs : réformes sociales de Schröder, modèle de la nation exportatrice, rigueur budgétaire allemande… Porter l’Allemagne au rang de modèle – ou de contre-modèle – se fait souvent au détriment d’un regard lucide sur les efforts nationaux et bloque des possibilités de coopération bilatérale réelles.C’est un signal déplorable.Il en est ainsi dans beaucoup d’entreprises qui n’entretiennent plus avec leurs dirigeants et actionnaires qu’un lien purement capitalistique.Idem pour les cotisations sociales, dont non seulement l’assiette n’est pas exemptée d’inflation, mais qui est au contraire étendue chaque année (via le relèvement du « PASS », le plafond annuel de sécurité sociale), afin qu’il ne manque surtout pas une miette de rendement potentiel au cas où les salaires augmenteraient un peu trop vite…La fiscalité des entreprises n’est pas non plus exempte de ces illusions d’optique que favorise un système d’une exceptionnelle complexité.Oui : les critères européens des 3% sont débiles ! Et, oui: les seules et uniques priorités de ce gouvernement (comme de tout autre exécutif) sont de résorber le chômage et de soutenir la croissance.La sentence arbitrale n’est jamais publique contrairement au jugement des tribunaux judiciaires.

Share This: