La Corse perd patience

Cela comprend naturellement le tourisme, le commerce et l’artisanat, l’économie sociale et solidaire, les industries culturelles.Notre intelligence est là à son aise.La société a sa manière d’être qui lui est propre, donc sa manière de penser».Sans cela, le paysan italien aurait sa belle place, entre le moujik de nos rêves et l’obstiné tâcheron des terres françaises.Ainsi le mouvement indivisé de la flèche triomphe en une seule fois des mille et mille obstacles que notre perception, aidée du raisonnement de Zénon, croit saisir dans les immobilités des points successifs de la ligne parcourue.Mais, nous le disions jadis, il est vraisemblable que la vie anime toutes les planètes suspendues à toutes les étoiles.Mais nous devons présenter cette même idée sous une troisième forme encore, pour bien établir comment le problème de la mémoire est à nos yeux un problème privilégié.Longtemps, en effet, les philosophes ont considéré la réalité comme un tout systématique, comme un grand édifice que nous pourrions, à la rigueur, reconstruire par la pensée avec les ressources du seul raisonnement, encore que nous devions, en fait, appeler à notre aide l’observation et l’expérience.Si l’élan de vie détourne tous les autres vivants de la représentation de la mort, la pensée de la mort doit ralentir chez l’homme le mouvement de la vie.Pas de quoi fouetter un chat, ni décourager la souris et encore moins ruiner l’épicière.Il n’est pas possible de rester dans cette guerre d’arrière-garde, a résumé Christian Navlet.Comme l’habitude, il s’acquiert par la répétition d’un même effort.Comme toute vraie révolution, celle du numérique ne pratique pas la table rase.En l’analysant, nous avons serré d’aussi près que nous l’avons pu, sur l’exemple le plus abstrait et par consé­quent aussi le plus simple, cette matérialisation croissante de l’immatériel qui est caractéristique de l’activité vitale.

Share This: