Devenir un patron 2.0 : pourquoi ils sont réticents

Droite et gauche réunies portent donc une lourde responsabilité dans l’accumulation sans limite de l’endettement public qui dépassera l’an prochain le seuil des 2000 milliards d’euros, soit 95,1% du PIB.Cette reprise est le résultat des politiques de relance budgétaire et de politiques monétaires accommodantes même si elles ont eu pour effet de relancer la consommation au détriment de la production et de l’offre.Elle permet de savoir coopérer avec les difficultés inhérentes à la vie.Ou à contrario à les différencier au point de les cantonner à n’être « que des femmes ».Alors que les différents textes comprenaient de nombreux passages entre crochets, c’est-à-dire non encore validés, Antonio Fiori a proposé un texte finalisé, sur la base des réunions bilatérales tenues lors des dernières quarante-huit heures.Ils sont plus enclin à investir dans l’immobilier que dans des start-up, l’entrepreneuriat n’étant malheureusement pas dans la culture des Français, contrairement aux Anglo-Saxons.Certaines, plus critiques, ont saisi l’occasion d’annuler ces stratégies sur des moyens de pure procédure.En l’absence de remèdes macro-économiques pourtant à portée de main, devant le refus catégorique des dirigeants du Nord de soulager les populations meurtries du Sud, ces statistiques relatant la misère en Europe et le délitement de notre autrefois enviée solidarité sont condamnés à s’aggraver.Certains anciens propriétaires se sont pourtant réinstallés à l’est.Assurée du prestige international de son patrimoine séculaire, aussi bien architectural, culinaire, artistique qu’intellectuel, la France doit entrer de plein pied dans le XXIe siècle, en se dotant de nouveaux outils d’appréciation et en effectuant une révolution dans sa perception de ce monde nouveau.Ceci est un élément de confiance.

Share This: