Chimère industrielle

Incorrigibles Français !Cependant, les modalités de choix de l’organisme assureur et le principe des désignations ont suscité un vif débat sur la liberté d’entreprendre et la liberté de choix de l’entreprise qui s’est conclu par la censure de l’article L912.Vivre dans le présent tout pur, répondre à une excita­tion par une réaction immédiate qui la prolonge, est le propre d’un animal inférieur : l’homme qui procède ainsi est un impulsif.Mais dans l’une et l’autre hypothèses, nous voyons s’évanouir, à mesure que nous approchons des derniers éléments de la matière, la discon­tinuité que notre perception établissait à la surface.Une morale positive et scientifique, avons-nous dit, ne peut faire à l’individu que ce commandement : Développe ta vie dans toutes les directions, sois un individu aussi riche que possible en énergie intensive et extensive ; pour cela, sois l’être le plus social et le plus sociable.Notre premier chapitre définit cette manière de regarder la matière; notre quatrième chapitre en tire les conséquences.Nous ne pouvons pas en tracer les contours, car ils doivent être librement définis et consentis par ceux qui les négocieront.À une certaine distance le bien sort du mal.L’homme juste et l’homme injuste ne pèsent probablement pas plus l’un que l’autre sur le globe terrestre, qui va son chemin dans l’éther.C’est grâce à ce développement organique que les unités s’ajoutent, mais c’est à cause de leur présence dans l’espace qu’elles demeurent distinctes.Cette conception de la matière est tout simplement celle du sens commun.Au moins jusqu’à la suivante qui, en toute cohérence avec les proclamations précédentes, sera justifiée par un impératif de changement en profondeur…

Des accords très frileux

C’est ainsi que les déclarations du gouvernement ou des principaux moteurs de cette négociation (CFDT et Medef) depuis le 14 décembre ressemblent étrangement à celles des mêmes protagonistes en 2003 et en 2009.Est-il permis de s’indigner de ce chantage, sans être dans la seconde taxée de « populisme » ? L’objectif étant d’évaluer les progrès accomplis ainsi que ceux qu’il reste à faire et comme le précise Infos express sur l’immobilier dans le premier rapport « de ne plus voir les objectifs sociaux et environnementaux comme des contraintes mais comme des valeurs en soi ».Mais même en Europe la voix des climato-sceptiques s’élève, notamment pour critiquer le montant des dépenses réalisées en faveur de l’environnement…

Share This: