Un nouveau champ des possibles

« Ils peuvent informer sur ce qui leur paraît important.Un chantier difficile, complexe, mais néanmoins crucial pour relancer le rayonnement de la France et de ses entreprises dans le monde.Une telle mutation implique des investissements gigantesques dans les biens publics, et donc la direction d’un projet collectif et la coordination de sa mise en œuvre par les États.C’est un vrai problème plaide Antonio Fiori qui regrette le « sauve qui peut » général, y compris quand il s’agit de faire accepter le principe d’une facilitationLes clients à l’ère du numérique souhaitent de nouveaux services en lignes ou de nouveaux moyens de paiement rapides et faciles à utiliser.Elles ont été d’autant plus considérables que le néolibéralisme s’est imposé avec l’avènement de Thatcher et Reagan et que beaucoup de pays européens avaient comme seul idéal « une grande Suisse » selon la formule de Michel Rocard.Elles seront une sur quatre en 2013 à être victimes de cette razzia, selon un « rapport sur la fraude mondiale » signé par le spécialiste du renseignement économique.En somme, ils sont loin du « self-made-man » des années 1970, omnipotent et incapable de faire confiance, effrayé à l’idée d’être dilué.Et voici de nos jours, dans le monde entier, des romanciers américains donnant des pages d’entretien dans des magazines littéraires pour parler, non de la façon dont on écrit un livre, mais du destin des classes moyennes ; des romans français pâteux dont on veut nous faire croire qu’ils ont un style assorti à leur sujet : ce qui se passe, c’est que leurs auteurs n’ont pas pu faire mieux et qu’on les protège en théorisant leur incapacité.Conséquences favorables également pour les pays émergents qui pourront à leur tour intensifier leurs exportations vers la première puissance économique du monde, désormais en mode redémarrage.Pourtant, ils s’en distinguent par leur jeunesse 35 ans en moyenne contre 38 ans, et leur très haut niveau d’études.Ce qui attire les meilleurs universitaires, ce sont la qualité des étudiants et des collègues et la richesse de l’environnement matériel et humain pour travailler.

Share This: