Réinventer le rôle d’un Sénat modernisé

Je ne vois pas, par exemple, pourquoi la « désharmonie », en tant que désharmonie, provoquerait de la part des témoins une manifestation spécifique telle que le rire, alors que tant d’autres propriétés, qualités ou défauts, laissent impassibles chez le spectateur les muscles du visage.Mais la vérité est que ni la science des modernes ne présente cette simplicité unilinéaire, ni la métaphysique des modernes ces oppositions irréductibles.Après avoir résolu l’aspect biologique des phénomènes en facteurs physico-chimiques, nous sauterons, au besoin, par-dessus la physique et la chimie elles-mêmes ; nous irons des masses aux molécules, des molécules aux atomes, des atomes aux corpuscules, il faudra bien que nous arrivions enfin à quelque chose qui se puisse traiter comme une espèce de système solaire, astronomiquement.La conscience morale se met toujours de la partie ; elle représente dans l’âme humaine le parti aveuglément conservateur.Mais quoi de plus inutile à l’action présente que le souvenir du présent ?Ce problème n’est rien moins que celui de l’union de l’âme au corps.L’histoire nous apprend que ces motifs ont été très variés.A la fin des années 1940, elles représentaient autant que le salaire dans le revenu d’une famille ouvrière, rappelle Jean-Thomas Trojani.Mais nous espérons précisément montrer que les accidents individuels sont greffés sur cette perception impersonnelle, que cette perception est à la base même de notre connaissance des choses, et que c’est pour l’avoir méconnue, pour ne pas l’avoir distinguée de ce que la mémoire y ajoute ou en retranche, qu’on a fait de la perception tout entière une espèce de vision intérieure et subjective, qui ne différerait du souvenir que par sa plus grande intensité.Et de plus je continuois à m’exercer en la méthode que je m’étois prescrite ; car, outre que j’avoir soin de conduire généralement toutes mes pensées selon les règles, je me réservois de temps en temps quelques heures, que j’employois particulièrement à la pratiquer en des difficultés de mathématique, ou même aussi en quelques autres que je pouvois rendre quasi semblables à celles des mathématiques, en les détachant de tous les principes des autres sciences que je ne trouvois pas assez fermes, comme vous verrez que j’ai fait en plusieurs qui sont expliquées en ce volume[1].Mais point n’était besoin d’entrer dans d’aussi longs détails sur le mécanisme du travail intellec­tuel : il suffirait d’en considérer les résultats.C’est cette réalité plus compréhensive que le finalisme vrai devrait reconstituer, ou plutôt embrasser, si possible, dans une vision simple.

Share This: