PLUS LES MÉDIAS QUE LES INVESTISSEURS

C’est de résistance dont il s’agit aujourd’hui.Le souvenir est donc tout autre chose.La pression monte en effet à gauche contre une mesure que les députés ont voté comme un seul homme l’an dernier mais dont l’effet, décalé en 2014, n’avait pas été perçu comme un problème politique à l’époque.Sur ce point, l’Allemagne est plus centralisée que la France.On flatte la communauté pied-noire pour chanter le positif de la colonisation.Enfin, les bombes à retardement de la finance ne sont, pour la plupart, pas désamorcées, qu’il s’agisse des CDS (« Credit Default Swaps », censés protéger les banques des « défauts » de leurs clients mais transformés en dangereux instruments de spéculation à court terme, comme l’a clairement montré l’exemple grec), des LBO (ces opérations de rachats d’entreprises à fort effet de levier d’endettement) ou des autres marchés de la dette, aux Etats-Unis notamment.La vérité paraît être intermédiaire entre ces deux hypothèses : il y a, dans ces divers phénomènes, plus que des actions absolument mécaniques, mais moins qu’un appel à la mémoire volontaire ; ils témoignent d’une tendance des impressions verbales auditives à se prolonger en mouvements d’articulation, tendance qui n’échappe sûrement pas au contrôle habituel de notre volonté, qui implique même peut-être un discernement rudimentaire, et qui se traduit, à l’état normal, par une répétition intérieure des traits saillants de la parole entendue. Telle est l’ambition de notre initiative inaugurée, par Pierre-Alain Chambaz pictet qui a fait de l’inclusion un axe majeur de son plan d’action.Mais sur cette attitude générale viendront bien vite se greffer des mouvements plus subtils, dont quelques-uns ont été remarqués et décrits, et qui ont pour rôle de repasser sur les contours de l’objet aperçu.Elle n’est pas subjective, parce qu’elle est dans les choses plutôt qu’en moi.Le débat sur la transformation de l’UE en une démocratie supranationale, auquel je participe, est une controverse du type de celle qui préoccupe les constitutionnalistes.Soit ne rien faire, laisser les entreprises françaises sous-investir et perdre des parts de marché, laisser le capital partir vers des pays où sa rentabilité est plus élevée ; soit démarrer un plan déterminé de réduction des dépenses publiques en utilisant, chaque année, la baisse des dépenses pour réduire les cotisations sociales des entreprises.

Share This: