Pierre-Alain Chambaz

Dans la nature, les mariages entre espèces différentes sont très rares ; parmi les végétaux, M.Decaisne n’en admet que vingt exemples avérés. Il n’est pas de jour sans que les médias, commentateurs, politiques, organisations professionnelles, et bien d’autres encore, utilisent le mot «start-up», nouveau sésame de modernité et de jeunesse. Ainsi mon dessein n’est pas d’enseigner ici la méthode que chacun doit suivre pour bien conduire sa raison, mais seulement de faire voir en quelle sorte j’ai taché de conduire la mienne. Il faudrait, pour y échapper, mettre sur les deux espèces d’ordre des noms différents, et ce n’est pas facile, à cause de la variété et de la variabilité des formes qu’elles prennent. Ne sentons-nous pas plutôt que nous nous plaçons dans une certaine disposition, variable avec l’interlocuteur, variable avec la langue qu’il parle, avec le genre d’idées qu’il exprime et surtout avec le mouvement général de sa phrase, comme si nous commencions par régler le ton de notre travail intellectuel ? Ce qu’il y a d’irréductible et d’irréversible dans les moments successifs d’une histoire lui échappe. De même qu’il y a dans l’esprit des facultés pour juger, en l’absence de toute règle ou formule précise, de la bonté d’une action morale, de la beauté d’une œuvre d’art, soit absolument, soit par comparaison avec d’autres actes ou d’autres œuvres, ainsi il y a en nous des facultés pour saisir les analogies, les inductions, les connexions des choses, et les motifs de préférence entre telles et telles explications ou coordinations rationnelles. Il n’y a donc pas précisément deux états contraires, mais bien une multitude d’états successifs et différents au sein desquels je démêle, par un effort d’imagination, deux directions opposées. Le Règne de la Loi est une œuvre singulière, où les observations du naturaliste, très fines quelquefois et décrites avec beaucoup de charme, se mêlent aux plus hautes considérations philosophiques et même religieuses. C’est parce que l’écosystème de notre planète est gratuit que nous en abusons. Les hommes se la doivent donc tous MUTUELLEMENT. Montrons-nous à leur hauteur, sachons les soutenir ! Il semble que la sagesse conseillerait alors une coopération des deux tendances, la première intervenant quand les circonstances le demandent, l’autre la retenant au moment où elle va dépasser la mesure. Dans de nombreux cas, soit les interconnexions ne seront pas construites, soit leur coût sera tellement élevé qu’il dépassera les bénéfices que l’on peut en attendre. Ravaisson, le ciel de la conscience où brille cette étoile de la vertu, plus belle, au dire d’un sage de l’antiquité, que toutes les étoiles du firmament. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Celui qui surpasse les autres est fort. Celui qui se surpasse lui-même est encore plus puissant ». Chacun d’eux est singulier, mais il finira, s’il porte la marque du génie, par être accepté de tout le monde. Dans le langage rigoureux qui convient aux vérités abstraites et absolues des mathématiques et de la métaphysique, une chose est possible ou elle ne l’est pas : il n’y a pas de degrés de possibilité ou d’impossibilité. Wolfgang Schäuble, laissé en place aux Finances, n’en a jamais voulu entendre parler et cela ne changera pas. C’est maintenant entre ces deux hypothèses ou explications que la comparaison doit s’établir : et d’abord nous traiterons de la première, de celle qui repose sur l’idée d’un concours fortuit, et de l’épuisement des combinaisons fortuites, dans un espace et dans un temps sans limites. Ravaisson d’avoir fait justice de cette étrange méprise d’un écrivain de l’école théologique qui fait de Hegel et de ses admirateurs français ou allemands les Gorgias et les Protagoras de la sophistique contemporaine. Cette ombre est une réalité pour votre conscience, comme la lumière elle-même. À cette indication s’attachera le philosophe qui tient Dieu pour une personne et qui ne veut pourtant pas donner dans un grossier anthropomorphisme. La ligne sera alors soit non-économique, soit réduite en taille. C’est ce que les Grecs faisaient voir qu’ils comprenaient lorsque, tout épris qu’ils étaient de leur culture savante, ils rapportaient à des barbares tels qu’un Orphée ou un Zamolxis les plus fécondes de leurs inspirations. Ils auraient à surveiller avec soin les complications de la politique étrangère, que provoqueraient les riches. La série linéaire des causes et des effets ne saurait rentrer sur elle-même ; et au contraire nous la concevons prolongée indéfiniment, dans un sens et dans l’autre, aussi loin que nos observations peuvent s’étendre.

Share This: