Pierre-Alain Chambaz

Celle qui unit Tokyo et Yokohama est peut-être la plus connue. Les régulateurs se sont également attaqués à ces « armes financières de destruction massive », – selon l’expression de Warren Buffet -, que sont devenues au fil des ans les centaines de trillions de dollars d’encours de produits dérivés de taux d’intérêt, de change et de crédit accumulés dans les bilans des grandes banques et compagnies d’assurances internationales. Dans ce mouvement de bascule, l’Europe s’est le plus fragilisée. L’Art est en partie fondé sur l’erreur, il l’emploie comme un élément indispensable : art et artifice ne font qu’un. Les femmes ont massivement investi Internet. Si la perte d’un sens important suffit pour nous cacher radicalement un ordre entier de phénomènes naturels, il y a tout lieu de penser, réciproquement, que l’acquisition d’un sens nouveau nous dévoilerait une classe de faits dont nous n’avons maintenant aucune idée, à moins de croire que la diversité des sens, si différente entre les principaux types d’animalité, se trouve poussée, dans notre organisme, au plus haut degré que puisse exiger l’exploration totale du monde extérieur, supposition évidemment gratuite, et presque ridicule. Il est très probable du reste que cette voiture là ne vous appartiendra pas en propre : vous l’utiliserez en fonction de vos besoins, sur abonnement ; vous la partagerez avec d’autres, connus ou inconnus, tout en ayant la possibilité d’y retrouver instantanément votre univers familier ou d’en créer un nouveau : en montant à bord, vous retrouverez, grâce au transfert des données de votre smartphone vers l’ordinateur de bord, aussi bien vos réglages de siège, de tableau de bord et de température ambiante que vos itinéraires ou vos applications favorites. En effet, il est essentiel de réduire la corruption si la Chine veut rejoindre la petite liste des pays en développement – le Japon, la Corée du Sud, Singapour, Hong Kong et Taiwan – qui ont échappé au « piège du revenu intermédiaire » dans lequel sont emprisonnés la plupart des pays en développement et qui les empêche d’accéder au statut d’économie avancée. Point du tout ; notre esprit y est comme à l’étranger, tandis que la matière lui est familière et que, chez elle, il se sent chez lui. Et puis, de temps à autre, ces boutiques de fruitiers que j’aime tant : une chambre étroite et profonde, toujours ouverte, une porte encadrée d’un feston de coloquintes d’or, des régimes de bananes pendus aux solives, des mannequins pleins de tomates, de noix, de raisins, d’oranges, de citrons, qui mêlent leur parfum à l’odeur de l’huile rance, une femme au milieu, assise, les épaules couvertes d’un châle rose, les yeux luisans dans la demi-ombre : tout au fond, l’étincelle d’une petite lampe brûlant devant une madone. Mais à James, placé brusquement en face du danger, il apparaît avec je ne sais quel air bonhomme, qui permet de le traiter avec familiarité. Sa forme reste à préciser. L’écrivain qui fait un roman, l’auteur dramatique qui crée des personnages et des situations, le musicien qui com­pose une symphonie et le poète qui compose une ode, tous ont d’abord dans l’esprit quelque chose de simple et d’abstrait, je veux dire d’incorporel. On peut ajouter que, comme un morceau de musique peut être écrit en parties ayant chacune son air, ainsi les mêmes sensations peuvent appartenir à différents systèmes de successions ordonnées. On a cité les institutions, l’histoire, la culture et la géographie – contrairement à l’image souvent propagée des sciences économiques rigides et monodisciplinaires. Il s’agit de sortir de la seule logique comptable et de repositionner les services de l’Etat sur des actions d’accompagnement des politiques publiques dans tous les domaines (haut niveau, sport santé, sport et vie scolaire, sport et citoyenneté, etc…). Mais notre conception de la mémoire pure devrait conduire, par une voie parallèle, à atténuer la seconde opposition, celle de la qualité et de la quantité. Il n’y a pas de réforme miracle.Le système fiscal français prélève 46 % du PIB ; les dépenses publiques primaires en représentent 50%. C’est pourquoi l’idée de lire dans un état présent de l’univers matériel l’avenir des formes vivantes, et de déplier tout d’un coup leur histoire future, doit renfermer une véritable ab­surdité. Nous sommes également dans l’attente de mesures à long-terme censées stimuler la croissance – prévues mais non encore garanties – concernant la réforme structurelle des zones rurales, du système d’état civil (hukou) ainsi que du secteur privé nationalisé. Toutefois, on doit relever que les entreprises françaises envoient elles aussi en nombre leurs salariés à l’étranger. Que chacun de vous travaille en liberté le jour et dorme en paix la nuit. Du reste, on peut imaginer de supprimer ces transferts de l’Italie vers l’Allemagne en alignant la règle de distribution des bénéfices de la BCE sur celle qui prévaut dans la plupart des banques centrales. Or, quand le néo-platonisme voulut concilier Aristote et Platon, il arriva qu’après s’être élevé avec Aristote de la simple existence à la vie, de la vie à la pensée, c’est-à-dire du plus imparfait au plus parfait, il voulut poursuivre au-delà de l’intelligence même l’un absolu comme plus simple encore, et qu’après avoir traversé pour ainsi dire la région de l’amour, il se perdit dans l’absolu néant. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Nous ne sommes nous qu’aux yeux des autres et c’est à partir du regard des autres que nous nous assumons comme nous-mêmes ». Cette société était en effet confrontée à l’explosion du volume et de la disponibilité de produits contrefaits, en particulier en provenance de pays comme la Chine, où les capacités de fabrication continuent de monter en flèche. Comment espérer construire une métropole francilienne citoyenne en privant les habitants de toute sur une modification aussi radicale des institutions ?

Share This: