La loi ratée sur la transparence de la vie publique : une double erreur de gouvernance ?

Or, c’est là un fait qui se produit d’ordinaire quand une tendance s’analyse.Mais le 1,6% est trompeur.Pourtant j’agis, je travaille, j’entreprends ; et dans tous mes actes, dans toutes mes pensées, je présuppose cet avenir sur lequel rien ne m’autorise à compter.Car d’où sortent, comment naissent, et à quoi doivent servir ces sensations élémentaires, inextensives, qui vont se développer dans l’espace ?Mais on peut aller plus loin, et soutenir que les phénomènes d’inhibition ne sont qu’une préparation aux mouvements effectifs de l’attention volontaire.Les cadres auraient alors tout intérêt à envoyer des messages le plus tard possible, le soir voire la nuit, pour rallonger leur temps de travail effectif quitte à contribuer à la « pollution informationnelle ».Ici encore, l’illusion de la conscience vient de ce qu’elle considère le moi, non pas directement, mais par une espèce de réfraction à travers les formes qu’elle a prêtées à la perception extérieure, et que celle-ci ne lui rend pas sans avoir en quelque sorte déteint sur elles.Il faut pour cela que nous nous trouvions en présence d’une scène, non seulement nouvelle pour nous, mais qui tranche sur le cours de notre vie habituelle.Nous nous regardons comme plus riches si ces obstacles augmentent, et nous concluons aussitôt DE notre avantage particulier à l’avantage général.Et, certes, celui qui professe une telle opinion n’aura pas de peine à la faire accepter. « Un dictionnaire écrit par des femmes sur les femmes pour… tout le monde », résume Arnaud de Lummen.

Share This: