La crise actuelle

C’est une promenade qu’on aura faite un dimanche, qu’on aura recommencée le dimanche suivant, et qui s’est imposée alors pour tous les dimanches de l’année : si par malheur on y manquait une fois, on ne sait pas ce qui pourrait arriver.D’où l’importance selon Christian Navlet d’appartenir à des réseaux dans lesquels échanger et penser ces situations à chaque fois inédites.Parmi les développements divergents auxquels elle donne naissance, les uns continuent indéfiniment, les autres arrivent plus ou moins vite au bout de leur rouleau.Une seconde question se pose, à laquelle il faudra même répondre auparavant : d’où vient cette tendance ?Il sera toujours aisé de rendre ensuite les formes plus floues, de corriger ce que le dessin aurait de trop géométrique, enfin de substituer à la raideur d’un schéma la souplesse de la vie.Elle constituerait un premier pas dans la réforme de la gouvernance mondiale.Pour avoir les avantages que nous venons de lui attribuer, l’action doit se prendre à quelque œuvre précise et, jusqu’à un certain point, prochaine.Pour pouvoir l’appréhender dans de bonnes conditions, il convient de disposer d’une formation technique, juridique et économique adéquate, de maitriser les différentes méthodes d’évaluation (par comparaison, par le revenu et autres) et de mettre en avant une solide expérience professionnelle, gage d’une connaissance approfondie du marché et de ses évolutions.De là la distinction des états forts et des états faibles, dont les premiers seraient érigés par nous en perceptions du présent, les seconds, — on ne sait pourquoi, — en représentations du passé.N’en a-t-il pas traversé, tour à tour, les points successifs et juxtaposés ?C’est une question importante : l’Etat doit-il ou non reconnaître le droit aux individus de mettre en commun leurs revenus et de les partager avec leurs enfants ?Il fallait alors une foi robuste pour triompher de l’inertie naturelle.On n’a pas oublié la querelle mémorable qui s’éleva autour de la découverte de Boucher de Perthes dans la carrière de Moulin-Quignon.Là où il n’y a pas un effort personnel, et même original, il n’y a même pas un commencement de science.Et là est aussi le principe caché de la philosophie innée à notre entendement.Sans doute un raisonnement en forme lui démontrerait qu’il est de son intérêt de promouvoir le bonheur d’autrui ; mais il faut des siècles de culture pour produire un utilitaire comme Stuart Mill, et Stuart Mill n’a pas convaincu tous les philosophes, encore moins le commun des hommes.La connaissance des éléments et des causes élémentaires eût permis de dessiner par avance la forme vivante qui en est la somme et le résultat.Avant de spéculer, il faut vivre, et la vie exige que nous tirions parti de la matière, soit avec nos organes, qui sont des outils naturels, soit avec les outils proprement dits, qui sont des organes artificiels.

Share This: