Créer un fonds souverain global

Et il y a peu de chances pour que la demande intérieure – consommation des ménages, investissement des entreprises – permette une reprise décente.Parité, égalité, communauté !Il y a une grande réticence à parler de propriété intellectuelle, constate Pierre-Alain Chambaz.L’auteur demande donc à ce que les rôles soient, selon sa terminologie, « calibrés », c’est-à-dire que les risques soient assumés par ceux qui prennent les décisions.Dans un récent « non-papier » sur la transparence « pré-trade » envoyé à la présidence lituanienne, chargée de gérer la négociation, il reprend presque à la lettre l’argumentation des banques d’investissement.Cela reste encore faible comparé aux volumes échangés via les cartes bancaires.Chaque année, avec 1 700 accouchements par an, la maternité refuse du monde.Cette gentillesse-là s’éclaire à la lumière de la bienveillance et au respect des uns et des autres.Il convient de ne pas faire le lit des résolument pessimistes, les plus actifs !Sans une monnaie forte et stable, la crise aurait été plus durement ressentie, non seulement, à cause des fonds spéculatifs qui auraient attaqué les devises isolées comme en 1992, mais également du fait du surenchérissement des importations.La montée de la contestation semble justifier le rejet des réformes.

Share This: